Introduction

Notre projet d'établissement exprime notre volonté collective de concrétiser projets éducatif et pédagogique en réalisant les actions définies comme prioritaires par et pour notre communauté éducative. Celles-ci s'inscrivent dans le cadre du décret "Missions" du 24 juillet 1997 et est en cohérence avec l'inspiration du projet éducatif du réseau "Mission de l'école chrétienne", ainsi que des projets pédagogiques de la FédEFOC et de la FESeC.

La réalisation de ce projet d'établissement qui est une oeuvre collective nécessitera la collaboration des différents partenaires: élèves, parents, enseignants, éducateurs, direction, pouvoir organisateur, acteurs externes. Cette responsabilité partagée par les différents acteurs s'exerce à toutes les étapes du projet: sa conception, sa réalisation, son évolution.

La mise en oeuvre de notre projet d'établissement ne débute pas avec l'obligation décrétale : elle s'inscrit dans la continuité des actions entreprises ces dernières années et dans la tradition de notre école. Ces réalisations déjà présentes constituent un appui important sur lequel les innovations projetées s'enracinent. C'est pourquoi on trouvera également des traces de ce "capital de départ" dans le texte ci-après.

Le projet d'établissement représente une intention que nous nous engageons à concrétiser. En choisissant ces quelques priorités, notre objectif est de les faire aboutir. Bien sûr, ces intentions devront être confrontées aux réalités du terrain et notamment à une disponibilité des moyens nécessaires à leur mise en oeuvre. Pour effectuer cette confrontation entre nos intentions et nos actions, nous nous engageons à évaluer régulièrement l'avancement de nos projets. Pour respecter la dimension partenariale de ce projet d'établissement, l'évaluation de celui-ci s'effectuera notamment au conseil de participation qui en a reçu mandat. Si des actions n'ont pas pu aboutir, si des défis n'ont pu être relevés, au moins devrons-nous en identifier les raisons et mettre en oeuvre les actions de régularisation nécessaires.

Cette introduction décrit l'esprit dans lequel nous souhaitons que ce texte soit lu tant au départ qu'au terme de notre projet d'établissement.

Favoriser la communication

Relation entre les professeurs et les élèves

  • Prévoir et organiser des temps de rencontres (afin d'échanger sur l'organisation de la vie en groupe, sur les cours...).
  • Mettre en place des projets (disciplinaires et pluridisciplinaires) et favoriser l'intégration de ces projets dans les cours (concours, compétitions, recherche de mises en situations dans les cours, retraite, voyages d'étude...).
  • Exploiter certains moments de cours pour mettre en évidence les utilisations possibles d'une séquence, d'un chapitre... dans la vie concrète, sociale...
  • Valoriser la fonction du titulaire au point de vue de la mobilisation et de la gestion des ressources humaines dans une classe (problèmes disciplinaires, conflits...)

Convergence entre l'action des surveillants - éducateurs et l'action des professeurs

  • Mettre en place un groupe de contact entre professeurs et surveillants - éducateurs (échanges organisés et gérés par un médiateur)
  • Objets à traiter :
  • échanger les points de vue
  • rechercher des stratégies de convergence
  • mettre en place des projets.

Intégration des parents dans la vie de l'école

  • Créer une association de parents
  • Impliquer les parents dans certains projets (voyages,..)

Relations entre les enseignants et la direction

La direction envisage un temps de disponibilité pour aller sur le terrain à la demande des membres du personnel.

Relations entre les élèves

Organiser un parrainage des élèves de 1ère par les élèves de 5è et 6è.

Relations entre l'école et le monde extérieur

  • Encourager l'acceptation des différences (organiser des actions sociales et humanitaires)
  • Encourager l'ouverture au monde (spectacles, voyages, projet "Win"...)

Favoriser l'émergence de projets

  • rechercher et mettre en oeuvre des stratégies et des mobilités organisationnelles favorisant le passage du primaire au secondaire. Une collaboration toute particulière sera développée avec l'école fondamentale Saint-Joseph à Saint-ghislain, l'école primaire Saint-François à Hautrage; deux écoles organisées par le même Pouvoir Organisateur, et les écoles des environs.
  • L'année scolaire est organisée en fonction d'un thème d'année choisi après concertation. Des activités communes aux écoles sont proposées et s'intègrent dans le cursus des élèves.
  • Mettre en place un dispositif qui permet à chaque élève de réaliser de la manière la plus profitable son parcours du 1er degré (en deux ou trois ans) et organisation d'une 3è année complémentaire dans le 1er degré.
  • Apporter aux élèves l'aide nécessaire à l'orientation en fin de degré et possibilité de sensibiliser les professeurs volontaires à l'accompagnement du projet personnel de l'élève (collaboration avec le PMS).
  • Rechercher et mettre en oeuvre des stratégies visant à intégrer les élèves issus de l'enseignement spécial.
  • Dans le respect des dispositions légales, les grilles seront élaborées dans le but de permettre une formation de qualité qui répond au mieux aux intérêts de l'élève.
  • Avec comme objectif la préparation aux études supérieures relevant du domaine scientifique, les élèves suivront le cours de sciences 6 heures au 3è degré de transition du général et suivront également l'activité complémentaire physique 1 heure.
  • A propos des stages... Le stage organisé par l'école est une période obligatoire d'immersion en entreprise ou en institution qui fait partie d'un processus de formation et d'apprentissage plus global mis en place par l'école. Il faut noter que ces périodes de stage ne doivent pas nécessairement être explicitement prévues dans la grille-horaire. Les périodes de stages hebdomadaires peuvent être globalisées ou réparties librement sur une année ou sur l'ensemble du degré. En s'inscrivant dans une option où des stages sont prévus, l'élève s'engage automatiquement à participer à ceux-ci qui sont évidemment obligatoires et à respecter les dispositions particulières précisées en début d'année scolaire. Dans le cas contraire l'élève met en péril la réussite de son année scolaire et/ou de sa qualification. Lors de son inscription, l'élève est prévenu de ces stages.
  • Mettre en place une cellule pédagogique ouverte à tout membre de la Communauté éducative.

Agir et s'engager

La dimension pastorale sera en filigrane dans toutes les actions qui seront menées perpétuant en cela la tradition scolaire des Soeurs de la Charité de Jésus et de Marie.

Des actions concrètes seront réalisées comme:

  • Une veillée de Noël avec l'école primaire, les parents et la paroisse
  • La participation à des opérations de solidarité (Fondation Damien)
  • L'engagement à soutenir des projets décidés au sein même de l'Institut grâce à la présence d'un groupe Saint-Vincent de Paul.
  • La participation active à la journée Portes Ouvertes de l'Institut, signe visible de tout ce qui se vit au sein même de la Communauté éducative.

Favoriser les échanges

  • Amicale des anciens de Saint-Joseph qui existe depuis 1996.
  • Edition d'un petit journal deux fois l'an afin de faire passer les informations de nos anciens et aussi de vous tenir au courant des changements dans l'école.
  • Organisation de voyages où anciens et nouveaux se retrouvent.